LA SIMPLICITÉ DE LA VIE CHRÉTIENNE

2 Corinthiens 11:3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ.

La simplicité de Christ en ce qui concerne le salut et notre relation avec Dieu, c’est la foi.

La simplicité de Christ en ce qui concerne notre relation les uns avec les autres, c’est l’amour.

Les doctrines anti-simplicité

Satan a tout fait pour pousser l’Église à l’abandon de la foi et de l’amour en inspirant certains hommes des doctrines de démons qui ont altéré la saine et sainte Parole de Christ. Ces doctrines se positionnent radicalement contre la croix de Jésus. Elles promeuvent le bonheur matériel et charnel de la prospérité. Elles rejettent la souffrance, dénigrent la pauvreté. Elles ramènent à la loi et à l’esprit de la loi dépourvu de toute puissance pour changer le cœur de l’homme. Elles font de la relation avec Dieu un ensemble de principes et de techniques qui privent le chrétien du bonheur d’une communion simple et riche avec Dieu. Ces doctrines tournent le chrétien vers lui-même et font de son ventre son dieu. Elles lui font oublier le nouveau commandement et le rendent insensible aux besoins de son prochain.

La simplicité de la foi

Du temps de l’apôtre Paul, la foi et l’amour étaient les deux thermomètres permettant de mesurer la maturité de l’église primitive. L’apôtre Paul s’y référait constamment pour diagnostiquer l’état spirituel des assemblées. C’était son sujet de grand encouragement alors qu’il menait le combat pour l’évangile. Si ces thermomètres étaient utilisés aujourd’hui, ils révèleraient sûrement des maladies graves au sein du corps de Christ. La plus dangereuse, l’apostasie, a gagné les églises qui ont toléré les produits toxiques d’évangiles éloignés du message de La Croix. La foi a été corrompue pour devenir un moyen de gain terrestre au lieu de demeurer une assurance et une puissance pour acquérir les choses d’en haut et pour attendre la venue de Jésus sur les nuées. Le véritable nom à donner à cette soi-disant foi est la convoitise. C’est une foi ennemie de La Croix. Elle redonne au vieil homme ce que la croix lui a enlevé, c’est-à-dire les moyens de se nourrir au lieu d’être dépouillé de toute subsistance.

Si la première grande maladie s’avère être l’apostasie c’est-à-dire l’abandon de la foi, la deuxième est l’abandon de l’amour.

La simplicité de l’amour

Or c’est dans l’amour que doivent être plantées les graines de vie qui produiront plus tard le délicieux fruit de l’Esprit. L’amour est semé en obéissant au commandement nouveau pour ensuite être moissonné fruit de l’Esprit. Il commence par une identification à Christ au coût de beaucoup de sacrifices et de souffrances, pour devenir un fruit délicieux grandissant dans nos cœurs. Sans l’amour, la liberté devient un champ de mines pour les soldats imprudents de la foi. L’amour est en effet le protecteur de notre liberté chrétienne et le moteur de la foi. C’est ainsi que Paul déclare aux Galates que la foi est agissante par l’amour. Aujourd’hui les chrétiens sont enseignés à consolider leur foi par des principes extra-scripturaires. Confessions positives et autres contre-vérités ont séparé la foi de l’amour et ont même fait de la foi un moyen d’éclipser l’amour. La foi moderne est en effet égoïste, individualiste, matérialiste.

Réconciliez la foi et l’amour

Que Dieu ouvre les yeux de Son peuple pour que la foi et l’amour soient réconciliés dans la vérité de la doctrine de Christ pour devenir une puissance divine pour le peuple de Dieu. Hélas, pour le moment, l’ennemi a réussi à remplacer les invincibles armes de Dieu par des pistolets à eau inoffensifs. Cependant notre Dieu est fidèle et Il est à l’œuvre pour restaurer Son Église. Tournez-vous donc vers le message de la Croix de Jésus et Il accomplira Lui-même son œuvre redoutable en cette fin des temps.

Dieu vous bénisse.

Publicités